La dépression chez les ados


dépression ados

Les signes de dépression chez les ados

Toute modification inhabituelle du comportement d’un enfant peut signer une dépression : l’anxiété, l’opposition, une attitude perturbatrice… Comme l’adulte, l’enfant est triste, mais ce sentiment se manifeste souvent par une grande irritabilité :

  • Il est “ronchon” et “se fout de tout”.dépression ados
  • Il ne s’intéresse plus à ses jeux favoris, ne veut plus pratiquer son sport préféré, ne veut plus voir ses copains et s’isole.
  • Il a du mal à s’endormir et se réveille fréquemment.
  • Son poids stagne ou diminue, alors qu’il est en phase de croissance.
  • Une baisse des résultats scolaires est souvent le premier signal pour les parents.

Comment se soigne la dépression chez les ados ?

L’hérédité est un facteur de risque, mais n’est pas une fatalité. Le stress, l’environnement et tout ce qui fragilise l’estime de soi entrent en compte. Un échec scolaire, une mauvaise intégration à l’école peuvent favoriser un épisode dépressif.

Le traitement repose sur une psychothérapie de soutien. Les antidépresseurs sont prescrits dans les formes sévères (en cas de risque suicidaire). L’évolution à court terme est favorable, mais 75 % des jeunes dépressifs rechutent dans les cinq ans qui suivent. Comme la dépression infantile n’est reconnue que depuis peu, nous manquons de recul sur l’efficacité des traitements, surtout en termes de prévention et de rechute. De même, l’accès aux soins et surtout le suivi médical sont encore loin d’être suffisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *