Que faire contre l’allergie au chat ?


Lorsque vous avez vu cette annonce de chatons Bengal, vous avez tout de suite craqué, et pour cause, leurs grands yeux bleus et leur fourrure léopard feraient fondre le cœur de n’importe qui. Seulement quelques jours après l’arrivée de votre petite boule poils, vous commencez à déchanter : votre gorge vous gratte, vos yeux vous piquent et vous avez une toux sifflante. Pas d’erreur : vous êtes allergique. Voici comment faire pour tenter d’éradiquer les symptômes et vivre le mieux possible avec votre chaton.

Nettoyer et aérer comme jamais

chat-arbre

Votre principale arme contre l’allergie au chat est l’aspirateur. En effet, vous devez faire le maximum pour réduire votre exposition aux allergènes et les poils de chat se trouvent malheureusement de partout.

Vous devez donc faire le ménage régulièrement avec un aspirateur à sac et un filtre efficace contre les particules allergènes, soit un filtre HEPA (Haute Efficacité pour les Particules Aériennes). En complément, les pièces du logement doivent être quotidiennement aérées et plus particulièrement votre chambre. Par ailleurs, le minimum à faire est d’interdire l’accès à votre chambre à votre chat de race Bengal pour limiter l’exposition aux allergènes et vous permettre de bien dormir.

D’autres mesures existent, mais n’ont pas été prouvées efficaces. Cependant, en multipliant les astuces, il est possible que cela contribue à faire baisser le taux d’allergènes dans un logement et vous permette d’éviter les crises. Dans ces mesures, on retrouve l’installation d’un purificateur d’air et la castration du chat mâle pour qu’il produise jusqu’à 80% d’allergènes en moins.

Booster ses défenses immunitaires

nourriture_chaton

En plus de nettoyer et aérer régulièrement votre logement, vous pouvez essayer de booster vos défenses immunitaires à l’aide de plantain en gélules ou en sirop. Cela ne fonctionnera pas pour les personnes les plus allergiques, mais pour les autres cela peut vous débarrasser des symptômes allergiques après une semaine de traitement seulement. Il s’agit de surcroît d’une méthode 100% naturelle à base de plantes.

Si cela ne suffit pas à calmer ou à faire disparaître les symptômes désagréables, il vous reste les traitements médicamenteux prescrits par votre médecin. Il s’agit principalement d’antihistaminiques, de décongestionnants, de stéroïdes et de produits contres l’asthme à prendre quotidiennement.  Vous pouvez également discuter de la désensibilisation avec votre allergologue. Déconseillée pour les enfants, elle peut être testée chez l’adulte mais la guérison n’est pas assurée et les effets secondaires aggravent parfois un trouble déjà présent (comme l’asthme).

 

Si malgré vos tentatives l’allergie à votre petit chaton Bengal ne passe pas et/ou s’aggrave, il faut vous rendre à l’évidence : vous ne pouvez pas le garder. L’idéal est de le confier à quelqu’un d’autre, car les crises à répétition sont mauvaises pour votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *