Qu’est-ce que l’arthrose au genou ?


L’arthrose est une maladie insidieuse qui peut soit évoluer très rapidement et nécessiter un remplacement de l’articulation touchée au bout de cinq années seulement, ou au contraire s’installer silencieusement et progresser lentement, sur plusieurs décennies. Si vous souffrez de douleurs aux genoux, vous êtes peut-être atteint d’arthrose. En voici les symptômes les plus fréquents.

L’arthrose : une maladie des articulations

La définition de l’arthrose la plus simple consiste à expliquer qu’il s’agit d’une destruction lente du cartilage qui entoure les os au niveau des articulations et permet de les rendre mobiles. Le cartilage est un tissu qui se renouvelle sans cesse.

Toutefois, l’âge venant, certains facteurs aggravant en outre l’impact du vieillissement (entre autres facteurs aggravants : l’obésité ou le surpoids, le diabète, la pratique intensive de sports, le port fréquent de charges lourdes, certaines pathologies des articulations, des traumatismes, l’hérédité), l’équilibre entre la production et la destruction du cartilage n’est plus assuré. Par conséquent, le cartilage se détruit plus vite qu’il ne se renouvelle. Cela provoque des lésions puis, peu à peu, la libération de fragments cartilagineux au niveau de l’articulation, ce qui mène à une inflammation et un gonflement de l’articulation.

Par ailleurs, du fait du rétrécissement du cartilage survient un pincement de l’articulation, entraînant de terribles douleurs. À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement pour réparer le cartilage défaillant. Seuls des traitements symptomatiques permettent de soulager la douleur et diminuer les poussées inflammatoires.

Comment reconnaître l’arthrose du genou ?

Les symptômes de l’arthrose du genou varient selon le type de gonarthrose dont vous souffrez. Néanmoins, les points communs aux deux types sont :

  • des douleurs articulaires intermittentes, qui surviennent ou empirent quand vous marchez, vous piétinez, ou vous déplacez des objets lourds ;
  • une difficulté à bouger l’articulation au matin. Vous avez l’impression que votre rotule est « rouillée », raide, et il faut un temps d’échauffement pour que vous retrouviez de la mobilité.

Les autres symptômes sont fonction du type d’arthrose dont vous êtes atteint :

  • Arthrose fémoropatellaire : la douleur est localisée devant le genou, et touche la plupart du temps les deux genoux. La douleur apparaît quand vous tendez la jambe, ce qui fait que la descente des escaliers est particulièrement douloureuse.
  • Arthrose fémorotibiale : la douleur enveloppe l’intégralité du genou, et paraît diffuse. Elle apparaît en particulier quand vous marchez, montez et descendez des escaliers. Pendant les poussées inflammatoires, le genou enfle et la douleur est accrue, y compris au repos et pendant la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *