Comment prévient-on les risques psychosociaux en entreprise ?


Stress, épuisement, dépression… Vous êtes peut-être victime de ce qu’on appelle les risques psychosociaux. Au travail, chacun subit une pression hiérarchique plus ou moins importante, pouvant entraîner un état de fatigue général et de véritables maladies. Zoom sur les risques psychosociaux et les solutions pour y remédier.

Risques psychosociaux : les identifier pour mieux les prévenir

Si vous vous demandez si votre mal-être est lié aux risques psychosociaux, il faut réagir rapidement. Sachez tout d’abord que dans le Code du travail, la loi impose à « l’employeur de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ». Plusieurs facteurs peuvent causer ces risques. Un travail trop intense, une durée trop longue ou une amplitude horaire trop large peut être à l’origine d’un mal-être. Un travail monotone et répétitif également. Idem pour l’insécurité au travail. Des changements de poste successifs peuvent par exemple laisser penser qu’on ne satisfait pas totalement la hiérarchie. Dans la relation avec le personnel, les exigences émotionnelles, les rapports sociaux et les conflits de valeur peuvent également influer sur la santé physique et mentale des salariés.

Remédier aux risques psychosociaux

ariane conseil, cabinet conseil en risques psychosociauxSi vous cumulez plusieurs de ces facteurs, il est sans doute temps d’en parler à votre employeur. Il faut savoir qu’un dirigeant d’entreprise a tout intérêt à ce que ses salariés ne soient pas soumis à ces pressions, pour une meilleure rentabilité professionnelle du personnel. Etant en plus obligé par la législation, il peut faire appel à un cabinet spécialisé en risques psychosociaux afin d’améliorer la situation. L’agence choisie commencera sans doute son action par un diagnostic pénibilité avant de mettre en œuvre une politique de prévention. Celle-ci se joue généralement à plusieurs niveaux. Les solutions de court terme consistent à préparer les travailleurs grâce à des formations de secourisme, de prise en charge des individus et de gestion du stress. Mais le vrai travail vise à éviter ces risques. Pour cela, des mesures de prévention collective peuvent amener à adapter le travail au personnel, à améliorer les conditions de travail et à monter des opérations sur la qualité de vie au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *