Maladie mentale : comment soutenir les familles


maladie mentale

maladie mentale

A l’annonce de la maladie, quels conseils donner aux proches ?

Il faut tout d’abord faire la différence entre la maladie mentale, qui s’accompagne souvent d’une déficience cérébrale, et le handicap psychique, qui préserve généralement les compétences intellectuelles. Dans ce dernier cas, c’est la capacité à se comporter avec soi-même et avec les autres qui est altérée. Ce trouble du comportement et de l’affectivité n’est pas facile à identifier.

Les familles ne doivent pas hésiter à consulter un médecin si un adolescent se comporte de manière bizarre ou inhabituelle. Cela peut correspondre à une crise d’adolescence difficile. Mais, s’il s’agit d’autre chose, des soins sont nécessaires et il faut intervenir vite. On peut aussi en parler à une association de parents, à un éducateur?

Enfin, il faut comprendre que, si le médecin ne peut pas dire avec précision ce qui va se passer, c’est parce que l’évolution de maladie mentale est difficile à prévoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *