Pourquoi utiliser du gel hydroalcoolique ?


utilisation du gel hydroalcoolique

Réservé initialement au milieu médical, l’utilisation du gel hydroalcoolique se généralise en 2020 suite à l’épidémie du coronavirus. Mais dans quelles circonstances précises doit-on l’utiliser ?

Le gel hydroalcoolique élimine bactéries et virus

On peut dire que la crise du Covid-19 a généralisé l’utilisation du gel hydroalcoolique en France. Les commerçants l’ont rapidement imposé à l’entrée de leurs magasins, à tel point que très vite les pharmacies ont dû faire face aux ruptures de stock.
Pendant le confinement, les médecins n’ont cessé de le répéter : cette solution antiseptique élimine sur la peau nombre de particules invisibles à l’œil nu, à savoir la plupart des bactéries, des virus et autres champignons parasites.
Encore méconnu par de nombreuses personnes, plusieurs interrogations reviennent : comment appliquer un gel hydroalcoolique ? Élimine-t-il tous les types de microbes ? Est-il réellement nettoyant ?

Les propriétés antiseptiques du gel hydroalcoolique

L’ANSM le précise, il faut appliquer le gel hydroalcoolique sur des mains non souillées et sèches. On dépose le produit dans la paume puis on le répartit en frictionnant ses mains l’une contre l’autre, en n’oubliant pas l’intérieur des ongles. Au bout de 30 secondes environ, les mains sont redevenues sèches.
Cette solution antiseptique est utilisée par les médecins lorsqu’il n’est pas possible de savonner ses mains avec de l’eau et du savon. A partir du moment où les mains ont été en contact avec une surface potentiellement contaminée, il est nécessaire d’utiliser du gel hydroalcoolique, par exemple, après un passage aux toilettes ou à la sortie d’un transport en commun.
Son usage doit toutefois être occasionnel, le lavage des mains au savon restant préférable. Même s’il possède des propriétés bactéricides, virucides et fongicides, qu’il fait écran à beaucoup de maladies contaminantes (VIH, gastro-entérite…), le gel hydroalcoolique ne décrasse pas pour autant ! Des traces comme du cambouis ne seront pas éliminées avec une solution hydroalcoolique, pour y parvenir, il est nécessaire de nettoyer ses mains avec de l’eau et du savon, type savon de Marseille.

nettoyage des mains au gel hydroalcoolique

Des recettes à fabriquer en pharmacie

L’ANSM conseille de privilégier le gel hydroalcoolique répondant à la norme NF EN 14476, qui doit figurer sur l’étiquetage. Pénurie oblige, de son côté l’OMS a publié un Guide de Production locale permettant aux professionnels de la pharmacie de fabriquer eux-mêmes leur solution (jusqu’au 31 mai 2020 – arrêté ministériel).
Cette recette, à base d’éthanol, de peroxyde d’hydrogène, de glycérol et d’eau purifiée, répond cependant à un protocole strict. On ne saurait donc insister sur le fait que tenter de la reproduire à la maison est dangereux. Des erreurs de stockage des produits, de leur dosage, ou encore un emploi de contenants mal adaptés peuvent être risqués et entraîner des brûlures et des intoxications !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *