Qu’est-ce que la rétinopathie diabétique ?


Rétinopathie diabétique

 

Première cause de cécité en France pour les personnes de moins de 65 ans, la rétinopathie diabétique touche les personnes souffrant de diabète de type 2 – jusqu’à la moitié des diabétiques de type 2 en sont affectés. Une étude récente donne de l’espoir pour améliorer la prévention et la prise en charge de cette pathologie.

La rétinopathie diabétique : de quoi s’agit-il ?

Avant de décrire la rétinopathie diabétique, il convient d’abord d’établir une différence entre le diabète de type 1 et de type 2 :

  • Le diabète de type 1 est provoqué par une absence de sécrétion d’insuline par les cellules du pancréas. C’est une maladie auto-immune due à la destruction des cellules qui doivent normalement la libérer. Par conséquent, la régulation de la glycémie devient impossible et le malade a besoin d’un traitement à l’insuline pour la remplacer.
  • Le diabète de type 2 survient lorsque l’organisme se met à mal utiliser l’insuline pour réguler la glycémie. Cette pathologie s’installe sur plusieurs années. Tout d’abord, les cellules développent une insulinorésistance. Elles sont moins sensibles à l’insuline et l’organisme ne réussit plus à réguler la glycémie. Pour compenser, le pancréas augmente sa production d’insuline, mais au fil du temps, il s’épuise et cela mène à l’insulinodéficience. Le diabète de type 2 peut être prévenu grâce à une alimentation plus saine.

La rétinopathie diabétique est une maladie des yeux qui ne touche que les personnes souffrant de diabète de type 2. En raison du taux élevé de sucre dans le sang, la paroi des capillaires qui parcourt la rétine est fragilisée. Cela la rend beaucoup moins étanche. Les vaisseaux rétiniens se rompent et éclatent, puis la macula est touchée et s’épaissit. Le tout entraîne un œdème qui fait diminuer l’acuité visuelle.

Il peut alors être nécessaire de procéder à une vitrectomie. Cela consiste en l’ablation chirurgicale du vitré. Cette opération, pourtant nécessaire, occasionne parfois un déchirement ou un décollement de rétine.

Quel espoir pour la prévenir ?

En 2020, une étude menée aux États-Unis, au sein de l’université d’Oklahoma, donne espoir aux diabétiques de type 2. Les chercheurs pensent que des apports complémentaires en vitamine A, bonne pour la vision, pourraient contribuer à protéger la vue des personnes diabétiques de type 2.

Toutefois, il est nécessaire de procéder à d’autres études pour confirmer cette avancée prometteuse dans la lutte contre la rétinopathie diabétique. Aujourd’hui, le traitement consiste principalement à traiter les zones pathologiques au laser. On appelle cela la photocoagulation.

Il faut savoir qu’à un stade précoce, la rétinopathie diabétique n’a besoin d’aucun traitement. Néanmoins, le patient doit veiller à un équilibre strict du diabète. Il surveille également son hypertension artérielle et son bilan lipidique, afin de limiter la progression de la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *