Réparation automobile : quels risques professionnels ?


Un emploi dans l’automobile génère, comme tout métier, des risques professionnels, mais implique notamment des risques plus élevés d’exposition aux produits toxiques. Quels sont-ils ? Et quelle politique de prévention faut-il mettre en place ?

Les risques professionnels dans un atelier de réparation automobile

Les garagistes professionnels sont plus exposés que d’autres populations aux risques chimiques et cancérigènes, en raison de la présence de substances toxiques : les huiles de vidange, les liquides et poussières de freins, les liquides de refroidissement, les fumées d’échappement, les vapeurs de carburant, les solvants de dégraissage, etc. Autant de produits susceptibles d’être inhalés ou de rentrer en contact cutané, et de causer des problèmes de santé. Ils sont également soumis à des risques physiques dans les ateliers de réparation ou les cabines de peinture, liés au bruit, au port de charges lourdes, au travail en position contraignante, ou à des chutes sur sols glissants. Soit des risques pouvant entraîner des blessures ainsi que des pathologies affectant l’audition, la colonne vertébrale et les articulations. Enfin, le risque incendie n’est pas à exclure du fait de la présence de très nombreux produits inflammables dans les différentes parties de l’atelier…

Les bonnes mesures à adopter pour protéger les salariés de l’atelier

Il est essentiel pour l’atelier de réparation de mettre en place une prévention des risques professionnels dans les locaux en adoptant plusieurs mesures concrètes : utilisation d’outils de levage et de manutention adaptés, entretien régulier des sols, installation d’équipements visant à bien ventiler les locaux et à extraire les gaz toxiques et les poussières le plus près possible des lieux d’émission, pose d’une protection incendie fonctionnelle et de circuits électriques conformes aux normes en vigueur, port obligatoire et distribution de gants/masques/lunettes de protection ainsi que de bouchons d’oreilles ou de casques antibruit. Grâce à l’ensemble de ces solutions pratiques, il est possible de réduire nettement les risques du personnel automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *