Seniors : le bien-être en maison de retraite


Bien-être maison de retraite

L’entrée en maison de retraite est angoissante, à la fois pour les proches et pour les futurs résidents. 80% des personnes âgées redoutent de finir leurs jours en EHPAD. La principale crainte ? La perte d’autonomie. Pourtant, les maisons de retraite sont les lieux de vie, dans lesquelles les seniors peuvent également s’épanouir. Zoom sur le bien-être en EHPAD, parfois plus stimulant que le maintien à domicile.

L’enjeu des EHPAD : devenir de véritables lieux de vie

La population vieillit. Et plus elle vieillit, plus les maisons de retraite sont sollicitées. Ces dernières années, les établissements d’accueil des personnes âgées dépendantes ont de nouveaux enjeux sociétaux. Parmi eux : renforcer le bien-être des résidents. Pour cela, plusieurs actions ont été mises en place, notamment la création de résidences de services pour seniors, d’accueils de jour et d’ateliers.

L’objectif de ces dispositifs ? Mieux vieillir en maison de retraite. Les EHPADS, pourtant particulièrement affectés par la crise sanitaire de 2020, ne cessent d’améliorer et de diversifier leurs prestations. A long-terme, les dirigeants aimeraient que les EHPAD ne souffrent plus de l’image négative qu’elles peuvent avoir aujourd’hui. Un défi compliqué mais que les établissements comptent bien relever.

Maison de retraite : le bien-être dans un nouveau chez-soi

Les établissements d’accueil ont changé leur modèle. Désormais, ils se concentrent davantage sur les besoins des personnes âgées. Et il ne s’agit plus seulement de soins médicaux et d’assistance. Le périmètre d’action des EHPAD s’élargit et se tourne vers le bien-être des résidents. En plus d’un accompagnement physique, le personnel assure également un accompagnement social afin de lutter contre la dépression des seniors.

Aujourd’hui, malgré les idées reçues, la France offre l’un des accompagnements des personnes âgées les plus complets. Le modèle français s’exporte et inspire de plus en plus de pays voisins. Alors, quelle approche ont adopté les établissements pour un tel succès ? Tout d’abord, des maisons de retraite à taille humaine. Pour limiter le nombre de résidents, de nombreuses structures, adaptées à chaque besoin, ont été créées.

Aujourd’hui, l’âge moyen d’entrée en EHPAD est de 82 ans et 8 mois, soit cinq ans de plus qu’il y a 25 ans. Si le degré de perte d’autonomie est bien plus important, cela permet à l’équipe soignante de se spécialisée et d’assurer un suivi personnalisé des résidents. L’objectif ? Rendre la maison de retraite plus agréable et plus conviviale, pour qu’elle devienne plus facilement le nouveau chez-soi des résidents.

L’EHPAD de demain : un écosystème plus ouvert

Quels seront les EHPAD de demain ? Comment le bien-être des résidents y sera garanti ? Les établissements s’ouvrent de plus en plus sur l’extérieur. L’objectif ? Intégrer une dimension sociale à la pension. De plus en plus de structures, comme de nombreuses maisons de retraite à Paris, échangent avec leur quartier. Ainsi, les seniors déjeunent parfois dans des cantines scolaires, pour renforcer les liens intergénérationnels.

Certains centres organisent également des animations non seulement pour les résidents mais pour l’ensemble de leur commune. Par exemple, certaines maisons de retraite accueillent un mini marché de Noël ou une foire aux livres au sein de leur établissement afin de favoriser l’échange et la rencontre.

Enfin, les sorties culturelles en dehors de l’EHPAD sont de plus en plus encouragées. Elles permettent de connecter les personnes âgées au monde extérieur afin de diminuer le sentiment d’exclusion et d’isolation. Des activités sont également mises en place avec des bénévoles et des animateurs qualifiés pour ralentir la perte d’autonomie et éviter de plonger dans l’ennui. Une dynamique qui fonctionne !

bien-être ehpad

Les maisons de retraite 2.0 : les seniors connectés

Évidemment, qui dit évolution des EHPAD dit aussi accès aux nouvelles technologies. Les maisons de retraite se réinventent et sont propices à l’innovation. Les nouvelles technologies interviennent alors dans le quotidien du personnel, pour faciliter ses missions. Capteurs d’alerte pour détecter l’absence prolongée d’un patient, logiciels de gestion et outils numériques sont peu à peu testés.

Mais les nouvelles technologies permettent également d’améliorer le quotidien des résidents, et notamment leur bien-être. Durant le confinement lié à la Covid-19, les EHPAD ont su s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires grâce à Internet. En effet, les visites sont devenues virtuelles et les proches des résidents étaient régulièrement tenus informés de la situation par mail.

Ce système va-t-il perdurer ? Dans une maison de retraite à Marseille, on y compte bien. Malgré le quasi retour à la normal, l’établissement continue de développer ses réseaux sociaux et ses systèmes d’échanges numériques. Inspirée par la solidarité en ligne en temps de crise, la direction envoie désormais régulièrement des photos des résidents et des activités de la semaine aux proches. Ces nouvelles sont publiées sur un groupe Facebook privé, avec l’autorisation des personnes concernées. Un excellent moyen de renforcer le contact entre monde extérieur et intérieur !

Le bien-être des résidents en EHPAD est aujourd’hui devenu la préoccupation n°1 des établissements d’accueil de personnes âgées. De nombreux dispositifs sont mis en place pour intégrer cette nouvelle approche. D’ici quelques années, les maisons de retraite se seront peut-être débarrassé de la mauvaise image qui leur colle à la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *