Mon chat a des vers : que faire ?


Vétérinaire qui ausculte un chat qui a des vers

Quand on parle de parasites chez le chat, on pense souvent aux puces et aux tiques, qui sont des parasites externes. Mais il existe aussi des parasites internes : les vers. Même s’il en existe de plusieurs sortes, c’est souvent dans les intestins du chat qu’on les trouve. Pour lutter contre les vers chez le chat, il est important de rester vigilant et de prendre de bonnes habitudes.

Chat d’extérieur ou d’intérieur : quels risques ?

Il existe une idée reçue selon laquelle les chats qui vivent en intérieur ne sont pas exposés aux vers. Pourtant, il est parfaitement possible que votre matou ait des vers, même s’il n’est pas sorti dehors ! En effet, la contamination peut se faire de différentes façons :

  • En avalant des puces par inadvertance lors de sa toilette ;
  • Pour les chatons, pendant la gestation ou en buvant le lait de leur mère ;
  • En mangeant des aliments contaminés (notamment de la viande crue) ;
  • En cohabitant avec d’autres animaux (chiens, rongeurs…).

Néanmoins, il est vrai que les chats qui passent du temps à l’extérieur sont plus exposés aux vers. Toutefois, quel que soit le mode de vie de votre boule de poils, le risque de contamination est toujours présent.

La meilleure solution contre les vers : le vermifuge

Si vous constatez que votre chat a des vers, votre premier réflexe doit être de l’emmener chez le vétérinaire. D’ailleurs, n’oubliez pas que quand vous adoptez un chaton, vous devez régulièrement l’emmener faire une visite chez le vétérinaire (au moins une fois par an).

Après un examen complet, le vétérinaire vous prescrira une cure de vermifugation. Attention, il est important de suivre les recommandations du vétérinaire à ce sujet, car un vermifuge mal dosé pour entraîner une intoxication chez votre chat. Le choix du vermifuge va dépendre de plusieurs critères :

  • Le poids du chat ;
  • Son âge ;
  • Son mode de vie.

Les vermifuges peuvent se présenter sous différentes formes, pour être administrés plus facilement. Si votre chat n’arrive pas à avaler des comprimés par exemple, vous pourrez lui donner du vermifuge sous forme de pâte ou de gouttes. Dans tous les cas, n’utilisez jamais du vermifuge pour chien pour soigner votre chat !

Vers du chat : quelles précautions ?

D’une manière générale, outre les vers, il est important de protéger le système immunitaire de votre animal de compagnie. À ce titre, il existe plusieurs vaccins pour les chats (Coryza, Typhus et Leucose féline). Notez bien que plusieurs rappels sont prévus pour ces vaccins au cours de la vie de votre chat ! Ces maladies ainsi que les vers sont en effet susceptibles d’affaiblir le système immunitaire du chat, qui sera plus facilement malade ou infesté.

Par ailleurs, si votre chat est porteur de vers, vous devrez également être vigilant concernant votre propre santé. Certaines espèces peuvent se transmettre à l’homme et peuvent présenter des risques, surtout chez les personnes fragiles (enfants, personnes âgées). Toute la famille, surtout les bambins, doivent donc avoir les bons réflexes, comme se laver les mains après avoir caressé le chat.

Enfin, même si vous n’avez pas constaté la présence de vers chez votre chat, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas contaminé : certains sont invisibles à l’œil nu. D’une manière générale, il est recommandé de vermifuger son chat à intervalles réguliers : tous les mois pour les chatons et 2 à 4 fois par an pour les chats adultes.

Source image : Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *