Qui a le droit à une cure thermale ?


Cure thermale santé

La cure thermale est de plus en plus populaire auprès du grand public. Elle permet à la fois de se détendre et de recevoir des soins. Si certains séjours sont considérés comme des vacances relaxantes, d’autres ont des visées médicales. Ils sont alors pris en charge par l’Assurance Maladie. Comment savoir si vous y avez droit ? Découvrez les conditions à remplir.

Avoir une prescription médicale pour une cure thermale

Parmi les différents traitements proposés pour soulager des maux, les médecins traitants et chirurgiens-dentistes peuvent prescrire des cures thermales. Pour en bénéficier, vous devez néanmoins souffrir de pathologies spécifiques. C’est le cas, par exemple, d’une affection des muqueuses bucco-linguales, psychosomatique, gynécologique, ou encore de troubles des voies respiratoires. Vous pouvez également faire une cure thermale comme rhumatologie contre les douleurs articulaires.

Choisir un établissement thermal agréé ou conventionné

Toutes les stations thermales ne sont pas aptes à recevoir des patients dont les soins sont pris en charge par l’Assurance Maladie. Ce sont les médecins prescripteurs qui indiquent l’établissement le plus adapté à votre pathologie. Ce centre est alors agréé ou conventionné. Si deux stations différentes vous ont été recommandées, les frais de transport seront calculés sur celle qui est la plus proche de votre domicile.

Se faire prescrire des soins spécifiques en cure thermale

La prescription du médecin est valable pour l’année civile suivant l’accord de prise en charge. Elle doit comporter un nombre de séances de soins spécifiques. La durée d’une cure thermale est fixée à 18 jours de traitement effectif. En revanche, si vous devez arrêter le traitement plus tôt pour des raisons médicales, il vous sera remboursé au prorata des jours passés sur place. Vous pouvez également faire traiter deux pathologies au cours de la même cure.

Cure thermale prise en charge

Faire une demande de prise en charge

Pour vous faire rembourser vos frais médicaux, de transport et d’hébergement, vous devez faire une demande de prise en charge auprès de votre caisse d’Assurance Maladie. Une procédure à réaliser avant de réserver votre séjour. Pour cela, vous devez faire remplir par votre médecin un questionnaire disponible en ligne et transmettre une déclaration de revenus.

Sauf si vous êtes atteint d’une affection de longue durée ou d’une maladie professionnelle, vos frais seront pris en charge à hauteur de 65 à 70 %. Certaines mutuelles peuvent également vous rembourser une partie du ticket modérateur (le reste à charge), et des compléments tarifaires (les dépassements d’honoraires), mais aussi des soins de confort. Car bien que vous alliez en cure pour un traitement spécifique, rien ne vous empêche d’y bénéficier de soins supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *